Namur: la riposte au violeur s’organise !

Succès pour le cours de self-défense aux Facultés universitaires de Namur

Quelque 50 étudiantes ont participé, hier, au cours de self-défense organisé par les facultés de Namur, à la suite de six viols commis vraisemblablement par le même homme depuis le 2 décembre dernier dans le quartier des facultés, et plus particulièrement à la passerelle piétonne qui relie le centre-ville à Salzinnes, où kotent de nonbreux étudiants.

Vu, l’engouement, d’autres séances suivront.  » Les places étaient limitées à cinquante. Une trentaine d’étudiantes n’ont pu y participer et sont toujours sur liste d’attente. Je pense donc qu’une autre session de self-défense sera organisée la semaine prochaine », a indiqué Vincent Gengler, responsable du service social à l’université de Namur.

C’est que la peur est palpable au sein de la jeunesse estudiantine. « Vous aurez moins peur dans une heure » promet le professeur.

Hier, des professeurs de self-défense ont donné à ces jeunes filles des explications théoriques sur les différentes phases d’une agression et leur ont montré quelques gestes possibles pour réagir en cas d’attaque. « Le but est de revisiter leurs armes féminines naturelles (les coudes, les genoux, les griffes…), de les utiliser en situation critique. On est dans un cas de survie car une telle agression touche l’intimité de la personne et  donc l’objectif est de leur apprendre à se dégager et à trouverle plus rapidement possible une porte de sortie pour alors donner l’alerte. C’est de la légitime défense au sens pur. »

Fini de se focaliser sur l’idée que le violeur est quelqu’un de grand, fort…

Et de minute en minute, l’émulation était palpable. Au départ, si les étudiantes semblaient un peu hésitantes, se demandant à quelle sauce elles allaient être mangées, finalement l’ambiance était très sérieuse.

L’envie d’agir face à une situation contre laquelle on se sent un peu démuni est bien au coeur des préoccupations.

Par ailleurs, depuis quelques jours, une partie de la fameuse passerelle de tous les dangers a été davantage éclairée, ce qui rend l’endroit moins sombre et plus sécurisant.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :